Call for papers: «Méthodologie et interprétation des habitats » (Lille 3-4 octobre 2019)

Méthodologie et interprétation des habitats. Approches multiscalaires des types et formes d’occupation du territoire dans l’Europe du nord-ouest de la fin du Néolithique à La Tène ancienne (Lille, 3-4 octobre 2019)

Call for papers

 

HABATA est un projet collectif de recherches, mené dans les Hauts-de-France. Il rassemble une équipe d’archéologues travaillant sur le thème de l’habitat de la fin du Néolithique à La Tène ancienne. En 2019, la fin du programme triennal sera marquée par une rencontre de chercheurs travaillant sur les mêmes problématiques. Ce colloque se tiendra à l’Université de Lille, les 3 et 4 octobre.
L’archéologie est un formidable moteur de renouvellement de la documentation concernant l’habitat protohistorique. Les méthodes de fouilles et d’analyse permettent d’aborder les vestiges sous des angles variés et souvent complémentaires. Ces derniers offrent des moyens sans cesse renouvelés d’interprétation des sites.
L’objet principal du colloque est de faire état des interprétations de l’espace domestique, depuis son environnement très local jusqu’à son rôle dans un territoire élargi.
À l’échelle du site, il s’agira d’aborder les différentes méthodes utilisées pour reconnaître les activités menées, leur nature comme leur organisation, afin de mieux définir les occupations. Le colloque est ouvert à tous les exemples de méthodologie appliquée aidant à la détection et la caractérisation des traces d’activités humaines. Les communications peuvent concerner les structures elles-mêmes ou plus largement les approches pluridisciplinaires permettant d’appréhender les répartitions fonctionnelles au sein d’un site.
À l’échelle régionale, voire nationale, il sera intéressant de discuter autour des modèles d’installation des habitats. Les propositions de communications peuvent être élargies aux données environnementales, à l’archéométrie ou à l’expérimentation si elles contribuent à mieux définir les activités quotidiennes et les relations entre l’habitat et son milieu.
Enfin, pour proposer une réflexion sur les liens entre l’organisation sociale de la vie au quotidien et les formes de l’habitat, des communications plus théoriques ou des exemples issus de l’ethnologie ou l’anthropologie sociale sont également les bienvenus, cela permettra sans aucun doute de dépasser les limites des disciplines archéologiques.

Les propositions de communication ou de poster devront être envoyées par mail à l’adresse suivante : habata.pcr@gmail.com avant le 15 août 2018 (avec coordonnées et rattachement de l’auteur – ou des auteurs -, titre et résumé de 15 lignes).

Comité d’organisation: Emmanuelle Leroy-Langelin et Yann Lorin (responsables du PCR), Marie-Pierre Sampson (Halma UMR 8164)
Comité scientifique: Geertrui Blancquaert (Ingénieur de recherche, DRAC Grand Est), Nathalie Buchez (Inrap HdF, UMR 5608-TRACES), Anne Lehoerff (Membre de l’Institut Universitaire de France, Vice-présidente du Conseil national de la recherche archéologique), Emmanuelle Leroy-Langelin (Département du Pas-de-Calais, UMR HALMA 8164), Yann Lorin (Inrap HdF,
UMR HALMA 8164), Pierre-Yves Milcent (MCF-HDR “Antiquités nationales”, Université Toulouse Jean Jaurès, UMR 5608-
TRACES), Claude Mordant (professeur émérite de l’Université de Bourgogne), Élisabeth Panloups (Département du Pas-de-Calais, UMR 8215 Trajectoires), Marc Talon (Conservateur régional de l’archéologie, DRAC Bourgogne Franche-Comté), Marc VanderLinden (University of Cambridge)

HABATA is a collective research project, carried out in the «Hauts-de-France» region. It comprises a team of archaeologists working on questions of human settlements from the end of the Neolithic to the early La Tène periods. In 2019, the end of this research program will be celebrated by a meeting gathering researchers working on similar problems. This conference will take place at the Université de Lille, on Oct. 3 and 4.
Archaeology is a wonderful driving force behind a new approach to the documentation of protohistoric settlements. Excavation and analysis methods allow to tackle remains from several, often complementary, angles. These offer new ways to interpret archaeological settlements. The aim of the conference is to review interpretations of the domestic sphere, from its local setting area to its status within a wider territory. At the scale of site, the idea is to consider different ways to recognize activities, their nature and organization in order to better define settlements. The conference is also opened to methodological examples used to improve the characterization of human activities. Papers can concern either archaeological structures or multidisciplinary approaches to adress intra-site functional distributions. At a regional or national scale, it would be interesting to discuss settlement patterns. The proposals can be extended to include environmental data, archaeometry or experimental archaeology, with the aim to contribute to a better definition of daily activities and links between settlements and environment.
Finally, in order to initiate a wider reflection on the links between social organization of everyday life and settlement patterns, more theoretically-focused proposals, as well as examples derived from ethnography or social anthropology are welcome. These will undoubtly broaden the traditional limits of archaeological disciplines.
Proposals for oral presentations or posters must be submitted before August 15 2018 to this address (habata.pcr@gmail.com) with contact information and institution details of the author (s), title and a 15 lines summary (in either English or French).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search